Cardiac Scan Authentication : Votre coeur est votre mot de passe

Un groupe de chercheurs de l’Université de Buffalo / New York a mis au point un nouveau système d’authentification sur la base du rythme cardiaque qui utilise la forme et la taille du coeur comme facteur biométrique unique afin de vous authentifier.

Nommé Cardiac Scan, ce nouveau système d’authentification utilise un radar Doppler bas-niveau pour analyser par onde et cartographier continuellement les dimensions de votre coeur, vous autorisant en conséquence l’accès à une application, un équipement ou à une zone restreinte dès lors que vous êtes suffisamment proche du capteur.

No two people with identical hearts have ever been found. And people’s hearts do not change shape unless they suffer from serious heart disease,

Cardiac Scan

 

En d’autres termes, et comme le relate l’article de thehackernews, votre bureau pourrait vous autoriser l’accès dès lors que vous approchez de la porte, votre session Windows s’authentifierait automatiquement, tout comme le SSO vers les diverses applications « corporate » que vous manipulez. Bien évidemment, cela se verrouillerait automatiquement à la pause déjeuner par exemple…

The researchers said your heart’s shape and cardiac motions are unique and only present in a person who is alive, and therefore are harder to spoof than fingerprint or iris scanners, making Cardiac Scan a reliable way to identify you, authenticate access, or unlock devices.

Le Cardiac Scan système nécessite 8 secondes pour le scan de l’empreinte initiale (enrôlement) du coeur. Par la suite, le système analyse et cartographie continuellement l’enveloppe (pour être certains qu’un usager n’a pas usurpé votre équipement protégé à côté de vous).

Afin de valider cette nouveauté, 78 personnes ont éprouvé le système avec une précision de l’ordre de 98.61% et un taux d’erreur (EER) de 4.42% induisant une robustesse notable de la sécurité.

Une cartographie à base d’ondes continuelles sur mon cœur, ce n’est pas dangereux ?

A cela, les chercheurs répondent que les effets sur la santé sont minimes puisque la force du signal est bien plus faible que les signaux Wifi et que les autres mécanismes d’authentification sur smartphone à base de radiation SAR (Specific Absorption Rate).

We are living in a Wi-Fi surrounding environment every day, and the new system is as safe as those Wi-Fi devices, » Xu said. « The reader is about 5 milliwatts, even less than 1 percent of the radiation from our smartphones.

A l’heure actuelle, Cardic Scan n’est pas réellement utilisable / commercialisable / industrialisable en raison de sa taille (Proof-of-concept), mais les chercheurs espèrent une adoption et une optimisation de celui-ci pour le voir, peut-être, un jour, présent sur chaque clavier d’ordinateur.

Sources & ressources :


Yann
Security Consultant

  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo