Interview exclusive de Eric Derouet et Rémi Fournier, Dossier spécial Cybersécurité

Interview exclusive de Eric Derouet et Rémi Fournier, Dossier spécial Cybersécurité

 

For privacy reasons YouTube needs your permission to be loaded. For more details, please see our Politique de confidentialité.
I Accept

 

 

La dématérialisation des données et plus généralement la transformation digitale augmentent considérablement les risques de failles, donc de cyberattaques. Mobilité, cloud, bigdata, internet des objets connectés… autant de générateurs de nouveaux défis en matière de sécurité et de confidentialité.

 

Interview exclusive de Synetis, expert du secteur de ceux qui permettent aux entreprises de faire face !

 

Alors que la technologie numérique révolutionne les modèles commerciaux et transforme la vie quotidienne, elle rend également les entreprises plus vulnérables face aux cyberattaques. Près de 95% des entreprises affirment en avoir subi au moins une durant les cinq dernières années. La cybermenace se propage à un rythme croissant et son expansion devrait se poursuivre avec le développement numérique des opérations, des chaînes d’approvisionnement et des transactions commerciales, ainsi que des services en tous genres. Le risque cyber est une menace mondiale croissante.

En 2016, les cyberattaques auraient coûté environ 450 milliards de dollars aux entreprises, à l’échelle mondiale (Estimation Graham, 2017). Il s’est agi d’opérations de piratage, notamment via le cloud, d’attaques entraînant la défaillance des systèmes d’exploitation au sein des organisations, ou encore de malwares provenant de clients, fournisseurs, partenaires… Quant aux impacts indirects des incidents cyber, il ne faut pas les sous-estimer car ils peuvent, eux aussi, entraîner un grand nombre de préjudices économiques.

 

Ils visent le cœur de l’économie connectée et lorsqu’ils frappent, ils peuvent compromettre la réussite, voire l’existence d’entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. Les interruptions d’activités (nº 1 avec 42 % des sondés / nº 1 en 2017) et les incidents cyber (nº 2 avec 40 % des sondés / nº 3 seulement en 2017) sont les principaux risques pour les entreprises du monde entier, selon le Baromètre des risques 2018 d’Allianz. Focus sur la France ! La proportion est plus forte encore puisque l’interruption d’activité (47 % des sondés) reste la principale crainte des entreprises, suivie de très près par les incidents cyber (46 % des sondés).


«A l’ère de l’Industrie 4.0, alors que les entreprises dépendent de plus en plus du numérique pour gérer leurs chaînes logistiques, elles doivent faire face à une nouvelle menace, l’interruption d’activité après une cyber-attaque »
, constate Corinne Cipière, CEO d’AGCS France. Et les PME, sans doute parce qu’elles sont les moins efficacement protégées, concentrent dans notre pays près de 80% des cyber-attaques (source : Syntec).

 

Retrouvez l’intégralité de l’émission sur le site de Capital.fr, émission « A la une » du 28 mai 2018 : https://partners.capital.fr/

N’oubliez pas de nous suivre sur les réseaux sociaux et de partager la vidéo.

2018-08-17T15:21:37+00:00

About the Author:

  • Français
  • English
For privacy reasons Twitter needs your permission to be loaded. For more details, please see our Politique de confidentialité.
I Accept