tn_primx

Nicolas Bachelier, directeur commercial de notre partenaire spécialiste du chiffrement de données Prim’X Technologies, mise sur le développement important de la solution CryHod Server d’ici la fin d’année.

IMG_0911-2

GSMag a réalisé une interview ce mois-ci, intitulée « Nicolas Bachelier, Prim’X Technologies : Cryhod Server pour conquérir le marché du chiffrement des VM » :

GS Mag : Le modèle commercial d’un éditeur de logiciel de chiffrement évolue-t-il avec les nouveaux usages induit par la mobilité et par l’émergence du Cloud ?

Nicolas Bachelier : Effectivement, notre modèle commercial évolue de fait en regard aux nouveaux usages. Si certains de nos clients s’attèlent encore aujourd’hui à mettre en place des solutions de chiffrement pour gérer la confidentialité et le droit d’en connaitre sur leurs serveurs de fichiers, leurs postes de travail, leurs emails. Ainsi, ils souhaitent toujours acheter des licences traditionnelles. Pour d’autres, dont les utilisateurs ont besoin de service en mobilité et de solutions de travail collaboratif dans le Cloud, nous avons mis en place des offres basées sur des licences par utilisateurs et nous proposons aussi plusieurs produits en mode SaaS.
Notre modèle commercial est donc devenu hybride.

GS Mag : Votre offre s’est notablement enrichie avec des solutions de consommation de données chiffrées en mobilité ; quel mode de licencing proposez-vous dans ce cas de figure ?

Nicolas Bachelier : Les produits de chiffrement de données édités par Prim’X opèrent toujours sur l’équipement terminal de l’utilisateur, poste de travail, smartphone, tablette, et cela même dans le cas où les données chiffrées sont hébergées sur des serveurs de fichiers ou des serveurs SharePoint Au départ, un mode traditionnel de licencing par machine était donc naturel ; maintenant ce n’est plus suffisant, la tarification doit être adaptée aux nouveaux usages du cloud et de la mobilité, et tenir compte du fait que l’utilisateur dispose généralement de plusieurs équipements pour consommer ses données, son poste de travail, mais aussi sa tablette et son smartphone.

Pour donner un exemple pour ZonePoint, solution qui chiffre les documents SharePoint, nous proposons une tarification de type CAL (Client Access Licence) valable pour une période donnée ; pour chaque CAL, nous mettons à la disposition de l’utilisateur l’ensemble des logiciels sous Windows, IOS, ou Android qui vont lui permettre de travailler sur des documents chiffrés.

GS Mag : Vous annoncez un partenariat avec Numergy pour chiffrer les disques des serveurs virtuels. Quel sont les principes de tarification que vous avez retenus ?

Nicolas Bachelier : Numergy a retenu Cryhod Server pour chiffrer les disques des VM commercialisées sur sa plateforme de Cloud Public. Le service de chiffrement proposé par Numergy est totalement intégré à sa plateforme ; pour en bénéficier il suffit de cocher l’option chiffrement lors de la définition des paramètres de la VM. La tarification s’effectue à la consommation de giga octets chiffrés.

GS Mag : Quelles cibles de clientèle sont concernées par cette solution ?

Nicolas Bachelier : Numergy va adresser l’ensemble de ses clients via son réseau de partenaires, des PME aux Grands Comptes en passant par les structures ayant des contraintes réglementaires comme par exemple les hébergeurs de données de santé ou les OIV.

Par ailleurs, Cryhod Server pourra aussi enrichir les offres d’opérateurs de Cloud Privé ou permettre à un client de protéger lui-même ses VM.

Sources & ressources :

Yann

Consultant Sécurité