Afin d’améliorer la sécurité sur les terminaux mobiles, Ping Identity vient de racheter Accells et sa solution d’authentification « multi-facteurs »

L’expert en mots de passe semble procéder à la mutation progressive de ses solutions. Avec la technologie d’authentification multi-facteurs d’Accells, Ping Identity entend combler les failles de sécurité inhérentes aux mots de passe utilisateurs, souvent trop simples et répétés sur de nombreux sites. Ping Identity va d’ailleurs l’intégrer immédiatement à sa plateforme de gestion des accès et des identités et bénéficiera également de l’expertise des ingénieurs d’Accells pour gérer ses développements mobiles.

Ping Identity va donc pouvoir offrir aux entreprises un plus grand niveau de sécurité lorsqu’un utilisateur se connecte à sa session « Ping Identity » pour pouvoir accéder aux applications Web, d’entreprise ou au cloud, depuis son mobile.

En réalité, la technologie d’Accells ne supprime pas les mots de passe, mais change leur fonctionnement en permettant à l’utilisateur des services sécurisés de ne plus avoir à les mémoriser. Un enjeu important pour Ping Identity, qui déclare que « 88% des internautes ne peuvent plus accéder à certains sites Internet car ils ne parviennent pas à se rappeler leur mot de passe ».

La conséquence de cette affirmation est la diminution de la complexité des mots de passe et ainsi la rapide détérioration de la sécurité des comptes utilisateurs. Une problématique grave pour les fournisseurs de services sécurisés.

Pour remédier à cela, Accells a mis au point une solution d’authentification multi-facteur où le mot de passe est remplacé par le smartphone de l’utilisateur. Une application installée sur ce terminal permet de lui affecter un identifiant propre (l’immatriculation est composée de trois parties identifiant l’identité de l’utilisateur, son smartphone et la licence de son application) qui remplace n’importe quel mot de passe écrit manuellement.

Concrètement, un service souhaitant utiliser les solutions de sécurité proposées par Ping Identity après le rachat d’Accells pourra permettre à ses utilisateurs d’éviter de taper leurs mots de passe par l’envoi d’une requête d’authentification directement sur leurs terminaux. Ils n’auront plus qu’à glisser du doigt pour répondre à cette requête. L’application se chargera alors de transmettre l’ID des smartphones vers le serveur. Cet ID jouera alors le rôle de mot de passe ou le complétera si le fournisseur du service souhaite procéder à une double vérification.

« L’authentification dans un environnement mobile est un défi des plus complexes que Ping Identity a clairement décidé de relever», explique André Durand, CEO de Ping Identity. Et d’ajouter : « L’acquisition d’Accells confirme cette stratégie et renforce notre expertise en matière d’expérience utilisateur reconnue et d’authentification sécurisée. De plus, l’équipe de spécialistes d’Accels nous permettra d’amplifier rapidement nos capacités mobiles. « 

On comprend bien ici que les mots de passe classiques ne seront pas purement supprimés et qu’ils existeront toujours en parallèle, ne serait-ce que pour les utilisateurs ne disposant pas de smartphones sur lesquels installer l’application développée par Accells.

Les détails de la transaction ayant eu lieu entre Ping Identity et Accells ne sont pas communiqués.