Contribution au pare-feu / routeur m0n0wall

m0n0wall

Dans la famille des distributions pare-feu / routeur, m0n0wall est une référence en termes de sécurité vis-à-vis de sa légèreté. En effet, cette distribution d’une dizaine de Mo assure la plupart des fonctionnalités des solutions commerciales :

  • web interface (supports SSL)
  • serial console interface for recovery
  • set LAN IP address
  • reset password
  • restore factory defaults
  • reboot system
  • wireless support (including access point mode)
  • captive portal
  • 802.1Q VLAN support
  • IPv6 support
  • stateful packet filtering
  • block/pass rules
  • logging
  • NAT/PAT (including 1:1)
  • DHCP client, PPPoE and PPTP support on the WAN interface
  • IPsec VPN tunnels (IKE; with support for hardware crypto cards, mobile clients and certificates)
  • PPTP VPN (with RADIUS server support)
  • static routes
  • DHCP server and relay
  • caching DNS forwarder
  • DynDNS client and RFC 2136 DNS updater
  • SNMP agent
  • traffic shaper
  • SVG-based traffic grapher
  • firmware upgrade through the web browser
  • Wake on LAN client
  • configuration backup/restore
  • host/network aliases

Après avoir exploité, testé et contribué à une autre solution de firewall/routeur nommée pfSense (issue elle-même du projet m0n0wall), SYNETIS a décelé des vulnérabilités pouvant s’avérer critiques au sein de l’interface d’administration web de cette solution.

En effet, des vulnérabilités de type CSRF permettrait à un assaillant d’obtenir un shell root sur la distribution, le tout à distance.

SYNETIS à aussitôt prévenu l’équipe communautaire en charge du maintien du projet avec des exemples à l’appui. Après divers échanges pour définir la meilleure solution de sécurisation à apporter, la nouvelle version du projet est pleinement corrigée. Celle-ci vient de paraître sous la release 1.34. Il est bien évidemment conseillé d’effectuer les mises à jour au plus vite.

Pour plus de détails concernant la démarche d’analyse, de correction et le “Proof of Concept” (PoC) de ces vulnérabilités, consulter l’article technique sur le blog du collaborateur SYNETIS. La vidéo de démonstration est également disponible.

Edit du 07/12/2012 :

Yann Cam

Consultant Sécurité

  • Post published:19 novembre 2012
  • Post author:

Yann CAM

Security Consultant