tn_primx

Prim’X Technologies, notre partenaire éditeur français de logiciels de chiffrement, travaille à rendre les outils de chiffrement plus simples à mettre en œuvre pour qu’ils ne soient plus seulement utilisés par des clients avertis mais aussi par toutes les entreprises et administrations. Son objectif est de rendre ces technologies accessibles au plus grand nombre, autant les PME et ETI, qui ne disposent pas d’équipes techniques spécialisées, que les Grands Comptes qui n’avaient pas tous jusqu’alors de culture de protection de l’information.

Interview de Global Security Mag :

GSM : Nicolas Bachelier, en qualité de directeur commercial chez Prim’X, pouvez-vous nous faire un point sur le marché des logiciels de chiffrement en France ?

Nicolas Bachelier : Le marché a considérablement évolué ces dernières années, et ce n’est pas fini. Deux grands axes d’évolutions se dessinent. Le premier est lié à l’évolution des technologies et notamment au besoin de sécurisation des contenus dans le cloud. Le second découle des attentes du marché pour des solutions universelles, c’est-à-dire utilisables par tous.

D’ailleurs, nous constatons une grande maturité sur ces sujets de la part des entreprises sensibles à la protection de l’information comme l’industrie, la défense, les banques… Et, ce qui est nouveau, nous percevons une prise de conscience chez ceux pour qui la confidentialité n’était pas une priorité jusqu’alors. Ils sont aujourd’hui logiquement imprégnés par l’actualité mais aussi par les campagnes de sensibilisation venant de nos institutions qui sont de plus en plus efficaces. Cela concerne autant des grands comptes que de petits acteurs économiques.

GSM : Le chiffrement est-il, pour autant, devenu utilisable par tous ?

NB : C’est là un des enjeux essentiels. Nos clients veulent étendre les usages du chiffrement sans évidemment remettre en cause la possibilité de centraliser la gestion de la sécurité. Ils veulent des produits administrés, permettant d’appliquer une politique d’entreprise, utilisable par tous, y compris les correspondants externes. Les nouveaux usages tels que l’accès aux données en mobilité ou les solutions de collaboration orientées cloud sont autant de cas qu’il faut savoir traiter.

GSM : En pratique, que fait Prim’X pour répondre à ces attentes ?

NB : Nous avons développé il y a 3 ans déjà, une version simplifiée de Zed !, chiffrement de conteneur, à destination du public professionnel. Elle est accessible via notre site de vente en ligne www.zedencrypt.com, où il est également possible de télécharger deux versions gratuites de Zed ! : l’une pour les PC et l’autre pour les mobiles.

De fait, Zed ! tend à devenir un produit référent sur le marché du chiffrement et nous constatons des niveaux de téléchargement très élevés des différentes versions proposées.

Nous allons, dans les mois à venir, décliner cette approche avec d’autres solutions de chiffrement, pour les adapter aux problématiques spécifiques à ce type d’entreprises qui commencent à suivre les préconisations de l’ANSSI. Nous voulons répondre à leurs attentes en leur proposant des produits accessibles et spécifiques.

Sources & ressources :

Yann

Consultant Sécurité